locaux du centre de l'entreprenariat

C’est « la crise ». Particuliers comme entrepreneurs recherchent à diminuer les coûts, voire … à ne pas payer du tout. La gratuité semble parfois une occasion de rêve. Mais que se cache-t-il derrière cette gratuité ? Durant une heure et demie nous proposons à partir des questions des participants de tenter de répondre collectivement à la thématique suivante : La gratuité, piège ou opportunité, pour entrepreneur ?

L’économie circulaire prône que les déchets des uns peuvent être les ressources des autres. Relativement facile à démontrer pour les bio-déchets, c’est plus compliqué à mettre en oeuvre lorsque l'on est en présence de déchets électroniques.

Depuis la fin 2011, l'association Electrocycle a initié un certain nombre d'expérimentations pour améliorer le réemploi de pièces détachées d’occasion. Sa plus récente initiative est celle de fédérer un réseau d’acteurs utilisant le gisement de la ressourcerie de la Petite Rockette.
Le gérant d'InfoGnuEureka profitera de l'événement "Rockette Libre" à la ressourcerie de la Petite Rockette pour proposer un point d'étape sur cette initiative.

De loisir coûteux pour le gérant d’InfoGnuEureka, Electrocycle – au regard des sollicitations dont l’association fait l’objet – est en passe de devenir un acteur économique portant le flambeau du libre et de l’open source dans l’économie circulaire. Si vous souhaitez rencontrer quelques-uns de ses membres, nous vous invitons à passer nous voir sur son stand du Paris Open Source Summit (16 et 17 nov. 2016). Une intervention du gérant d’InfoGnuEureka est également prévue (le mercredi 16 nov. à 17h en Salle Madrid).

Dans quel contexte Electrocycle est-elle apparue ? Quels sont ses projets passés, présents et futurs ?

locaux du centre de l'entreprenariat

A l’heure du Big Data, point de salut sans devoir utiliser Google, Apple, Facebook, Amazone ou Microsoft (GAFAM). Est-ce si sûr que cela ? Depuis plus de 30 ans, les logiciels libres impulsés par un homme puis repris par un mouvement international n’ont cessé de gagner du terrain. Le libre ou comme ont dit de plus en plus souvent, la culture libre se développe dans le monde des logiciels, des licences et du matériel. Quel(s) intérêt(s) pour des entrepreneurs de s’y intéresser ? Quelles alternatives à certains outils propriétaires utilisés massivement ?

A l’heure du Big Data, point de salut sans devoir utiliser Google, Apple, Facebook, Amazone ou Microsoft (GAFAM). Est-ce si sûr que cela ? Depuis plus de 30 ans, les logiciels libres impulsés par un homme puis repris par un mouvement international n’ont cessé de gagner du terrain. Le libre ou comme ont dit de plus en plus souvent, la culture libre se développe dans le monde des logiciels, des licences et du matériel. Quel(s) intérêt(s) pour des entrepreneurs de s’y intéresser ? Quelles alternatives à certains outils propriétaires utilisés massivement ?